01 74 92 66 70 / 06 17 01 70 39

Ghizlaine LAHMADI

Consultante-formatrice et chercheuse indépendante (ISOCEL), docteure en sociologie du travail (Cnam-Lise), elle a été durant plusieurs années chercheuse au sein du Centre de recherches sur les médiations (CREM), puis a rejoint le Laboratoire interdisciplinaire pour la Sociologie économique (Lise) au Cnam à Paris pendant 5 ans.

Elle intervient depuis plusieurs années comme consultante, formatrice et chargée d’études dans les domaines de santé et qualité de vie au travail (et en formation), créativité et communication organisationnelle, management préventif, gouvernance sociale, médico-sociale, ingénierie territoriale et recherche-action. En sa qualité de docteure en sociologie elle est amenée à établir des études, évaluations, diagnostics ainsi qu’à conseiller et accompagner en particulier des établissements sociaux, médico-sociaux, sanitaires, organismes de formation. Ses compétences sont utiles pour tout type d’organisation à but lucratif ou non ainsi qu’aux collectivités.

Ses accompagnements se présentent sous formes d’analyse des pratiques professionnelles, de supervision, régulation, mais aussi d’accompagnement à la conception et mise en œuvre de projets en lien avec les objectifs et valeurs de l’organisation ou établissement commanditaire (projets de service, d’établissement, Co-DIR, Copil, démarches participatives et co-créatives, projets préventifs et d’innovation sociale pour l’amélioration des conditions de vie, pouvoir d’agir et émancipation d’un public spécifique dans un territoire...)

Elle est spécialiste de la créativité appliquée au travail, et depuis quelques temps s’intéresse également à la créativité en formation avec son associée Nathalie Sanquirgo, psychologue sociale expérimentale (Ph.D). Elle a développé l’approche originale de Santé /Créativité des territoires et au travail et a fondé à ce titre la marque Ingénierie Créative® à l’issue d’un travail de thèse achevé en 2012. Elle a été instigatrice d’une réflexion sur les « Santé et Territoires » par les médiations culturelles et artistiques ou co-créatives en fédérant des équipes franco-québécoises. Elle se situe dans la lignée des courants de la sociologie pragmatique et interactionniste-systémique et manifeste un intérêt pour l’approche psychosociale qu’elle intègre en grille de compréhension de certains fonctionnements interinstitutionnels et interindividuels.

Ghizlaine Lahmadi est par ailleurs titulaire d’un master 2 en sciences de l’information et de la communication. Elle forme des publics variés en sciences humaines et sociales appliquées aux secteurs social, médico-social et sanitaires, des collectivités mais aussi de l’entreprise. Depuis près de 10 ans elle intervient dans les secteurs social, médico-social et accompagne des professionnels ou futurs travailleurs sociaux, cadres et ingénieurs des niveaux 5 à 8.

Nathalie SANQUIRGO

Consultante et chercheuse indépendante (Lloyd-ISO E), Nathalie Sanquirgo est psychologue et docteure en psychologie sociale, qualifiée aux fonctions de Maître de conférences (section 16), et depuis plusieurs années, chercheuse rattachée au Laboratoire Parisien de Psychologie Sociale (Université Paris Ouest, LAPPS, EA4386).

Spécialiste de la théorie de l’engagement et de la communication engageante, elle est par ailleurs responsable de formation de cadres (cadres-managers et cadres-experts) des secteurs social et médico-social à l’Institut de Travail Social et de Recherche Sociale (Fondation ITSRS) en lien avec des partenaires universitaires.

A ce titre, elle contribue également à leur formation, notamment à la recherche et au pilotage de projets de service, en sus de la coordination de l’enseignement de statistiques descriptives et inférentielles à destination d’étudiants en travail social. Elle dirige depuis plusieurs années des mémoires de recherche sociale touchant diverses problématiques de l’action sociale dont l’insertion socioprofessionnelle des publics dits vulnérables/précaires.

Elle a exercé en qualité de chargée d’insertion professionnelle et d’éducatrice spécialisée auprès de publics avec handicap psychique/mental, et elle a concomitamment collaboré en tant que chercheure postdoctorale à des études dans le champ de l’intégration en emploi des personnes avec handicap psychique en lien avec des pionniers au Québec. Dans ce cadre, elle a initié et/ou adapté plusieurs échelles de mesures innovantes dans différents domaines telles que l’ingénierie de formation (« qualité de vie en formation »), l’estime de soi en tant que travailleur des publics TH et d’autres outils permettant de circonscrire par exemple le rapport au stigmate. Elle a à son actif plusieurs publications académiques dont deux dans le champ de la réadaptation vocationnelle.

Nathalie Sanquirgo collabore aujourd’hui étroitement avec Ghizlaine Lahmadi sur des questions d’ingénierie de formation et en tant que praticienne-chercheure engagée dans la recherche interventionnelle. Formée à la psychologie sociale expérimentale, la recherche est son fer de lance dans une logique d’ingénierie d’accompagnement des apprenants en travail social, d’élaboration de diagnostics institutionnels et d’évaluation.